French-Road.fr

La dictature digitale est un trou noir dans lequel on ne reviendra pas

PROTEGER TOUTES VOS DONNÉES

Droits et Devoirs sans réduire l'espace de Liberté

Face au crédit social importer de chine, il est urgent de s'organiser et d'inscrire dans la constitution une protection totale de nos données sensibles.

  • Une carte physique et/ou un Mobile ID

    La sécurisation passe d'abord par la simplification et la confiance

  • La sanctuarisation des données personnelles du porteur

    Les données personnelles sont une partie de soi. "Je donne ou pas mon autorisation pour qu'autrui y accède

L'identité numérique simplifie la vie des citoyens et réduit le coût de l'administration.

logo de french-road

Principes des Nations Digitales

1. Passer de L’intérêt général à l’intérêt pour tous,

2. Tout ce qui est automatisable dans l’administration doit être automatisé ,

3. L’administration est une fonction support au plein service des usagers, personnes physiques et morales,

4. Les personnes physiques et morales sont les véritables créateurs de valeur des territoires,

5. Les règles d’échange des données personnelles respectent strictement la loi et les exceptions doivent y être encadrées, dans un code numérique,

6. La confiance Digitale est automatisable en chaine de blocs notariale pour respecter le RGPD,

7. C'est le devoir régalien de l’état de garantir une identité unique à forte valeur probante valide dans le temps et dans l’espace, physique et virtuel,

8. Le papier est un bien de luxe qui n’est pas adapté aux démarches administratives,

9. L'Intelligence Augmentée (IA) place l'humain quel qu'il soit, au centre des progrès technologiques, dans le seul objectif bien compris de le servir.

Le bureau

Gestion courrante de french-road

Photo de Emmanuel PESENTI

Emmanuel PESENTI

Président
Photo de Nora DOCEUL

Nora DOCEUL

trésorière
Photo de Sami LAYOUNI

Sami LAYOUNI

Secretaire
Photo de Eudes Ménager

Eudes Ménager

Administrateur

Questions fréquentes

Questions fréquentes

  • French-Road est une initiative citoyenne et un Think-Tank indépendant, ne recevant aucune subvention de personne, et au dessus de tout soupçon de clientélisme, visant à promouvoir le modèle x-road de nation digitale pour la France..
    X-ROAD est une plateforme logicielle, open-source, européenne, promue par l’Estonie et la Finlande, pour gouverner un pays sans papier administratif. Elle implémente la loi des états, et leurs exceptions de façon formelle et applicable. L'identité digitale unique à forte valeur probante.
    French-Road est l’adaptation concrète de X-road pour la France. Elle repose sur la définition d’une identité digitale unique à forte valeur probante, garantissant l’anonymat de son détenteur, pour voter par exemple, et plus largement protéger tout échange de ses données personnelles au sens de la doctrine Française RGPD.
    La grande force de ce modèle est qu'il fonctionne maintenant depuis plus de 20 ans, et qu'il permet à chacun de savoir de façon certaine, qui est venu regarder ses données. Cela n'a pas d'équivalent aujourd'hui en termes de transparence.

  • NON, ce n'est pas l'esprit de French-Road. Les pratiques d'aujourd'hui, ne nécéssitant pas un enjeu d'identification fort pour faire valoir ses droits et ses devoirs, doivent se perpetuer et même s'encourager. C'est le contraire qui se produit, si l'on regarde bien ce qu'il se passe. Nous disposons d'une quantité inimaginable de compte et de mot de passe, dont certain sont oubliés.
    Il s'agit de l'un des principaux frein à l'entrée, pour jouir du moindre service. Nous voulons proposer à la place une identité forte, avec une authentification facile et unique, comme un code PIN de 5 caractères généralisable à tout nos usages.
    Tout service ne nécéssitant pas une identification, devrait être accessible librement sur internet, et devrait même être élevé à un droit fondamental.

  • Non pas vraiment ici !
    En X-Road, les données des inlividus ne sont pas centralisées physiquement: le modèle est distribué, et les données sont rangées par thèmes (id, santé, télécoms, impôt, véhicule, ...). Cette organisation réduit le risque de violation de données personnelles :
    - Plus de doublon d'une administration à l'autre,
    - Une identification certaine des curieux,
    - Une trace indélébile dans un registre blockchainé.

  • Si aujourd'hui rien ne permet de garantir à 100% une technologie numérique réputée infaillibre, on peut mettre au crédit de X-Road utilise une longue expérience passée, qui fut mise à l'épreuve des faits.
    L'algorithme de cryptologie elliptique, est un succès testé, prouvé et en continuelle évolution, pour continuer d'être réputé incassable...
    Les équipes de recherche en cryptologie (collaboration OTAN) sont engagées dans une course à la vigilance.
    L’État estonien a rappelé 760.000 cartes fin 2017 par mesure de précaution, alors qu'aucune attaque n'avait été constatée.

  • En cas de vol ou de perte d'une e-carte, la procédure commence comme avec une carte bancaire. Il faut faire immédiatement opposition pour neutraliser l'ID, par téléphone ou SMS (mise en quarantaine). Ensuite le Gouvernement vérifiera qui vous êtes physiquement, par une enquête de voisinage et témoignages humains directs, pour réattribuer un nouvel ID, à vos données. C'est le prix de la haute sécurité, pour une confiance digitale et ça vaut le coup.
    On en arrive ainsi à bien comprendre ce qu'est un ID et les propriétés intrinsèques qu'il doit avoir :
    - agnostique de sens,
    - non réutilisable,
    - suffisamment long,
    - unique et intemporel.

  • Les données sont stockées là ou elles sont produites. Cela permet l'unicité des données et une offre claire et décentralisée des services. Au fur et à mesure qu'elle est consommée, la donnée s'enrichit à son endroit et conserve son intégrité dans le temps.
    - Les données consommées doivent être obligatoirement requetées dans l'instant du besoin, et relâchées l'instant d'après, une fois traitées. Dans cette logique, il est strictement interdit de stocker les données produites ailleurs. (exception faite du cache d'optimisation)
    - Donc chaque donnée exposée doit l'être par un acteur légitime et unique, pour éliminer toute redondance. C’est le PRODUCTEUR...

  • C’est justement pour se prémunir contre les risques de croisements inappropriés qu'il nous faut exiger de l’État un modèle qui nous protège. Le méritons-nous ? L'Estonie fait aujourd'hui l'unanimité sur ce sujet après 20 ans d'expérience. Et son modèle continu d’évoluer, c'est impressionnant, avec un niveau de protection bien supérieur au notre aujourd'hui. C'est très dérangeant. Comment sont protégées nos données sensibles aujourd'hui ? Quelles sont nos certitudes à ce sujet ? Ne voulez-vous pas savoir qui accède à vos données, quand et pourquoi ?
    Nous ne pouvons pas le savoir.
    La French-Road est la seule voie à l'heure actuelle qui répond simplement et efficacement à ces questions. Les données sont décentralisées et les routes sécurisées (Road) par un protocole standard au top niveau, que l’État doit garantir (c’est l’État qui doit garantir que vous êtes "Pierre DUPOND", et pas des puissances étrangères). Si quelqu'un accède à vos données, vous le voyez obligatoirement et de façon indélébile. Un hacker qui voudrait supprimer les traces qu'il a laissé à son premier passage, en laisserait encore plus, au second. C’est cela qui protège les gens. Car une infraction est alors immédiatement et obligatoirement établie et sanctionnée. C'est comme ça !

Posez nous vos questions, la réponse prochainement ici

250 caractères maximum

Chargement
Problème réseau détecté
Question transmise

Lexique et éléments de langage

Ce lexique permet de définir le vocabulaire et quelques élements de langage propre à French-Road.

mobile ID

Le monde digitale

Face au crédit social importer de chine, il est urgent de s'organiser et d'inscrire dans la constitution une protection totale de nos données sensibles.

  • Chaine de confiance (BlockChain)

    La chaine de confiance en french-road permet aux transactions en point à point d'être uniques, indélébiles, infalsifiables et certaines

  • Digital sociétal (voir Nation digitale)

    French-Road est à l’origine de l'expression «Digital Sociétal» pour exprimer l'idée suivante :
    "Services numériques à usage simple, partagé, tactile accepté, plébiscité, par une population, une nation, capable d'induire une confiance absolue auprès de la population. Sérénité, liberté et inclusivité". Le mot "Digital" est un substantif anglo-saxon, qui enrichit la langue francçaise, et qui est utilisé pour rimer avec l'adjectif qualificatif « sociétal ».
    L'expression « digital sociétal » signifie littéralement "Une société basée sur la confiance, renforcée par le numérique, et à portée de doigts.
    Le digital sociétal vise l'excellence en termes de sécurité, de simplicité, d'inclusivité, d'écologie, et d'économie.

  • Nation digitale

    Ensemble des êtres humains vivant sur un même territoire physique, et utilisant le réseau internet comme unique support de leur gouvernance administrative. Cette communauté partage ainsi les mêmes valeurs d'histoire, de culture, de traditions, parfois de langue, mais aussi des usages de consommation basée sur la confiance digitale qui se doit d'être sans faille. Pour cela, la clé de voute, est une identité numérique unique à forte valeur probante qui intime une confiance absolue des gens dans des usages à la fois simples et sécurisés

  • Identité digitale

    Nous parlons des données d’identité selon ce que nous sommes, ce que nous faisons, ce que nous possédons, ce que nous connaissons, et là où nous sommes localisables. Dans ce contexte, le vocable « identité » constitue une erreur sémantique. Il s’agit plutôt de votre « authenticité probante » à être qui nous prétendons être. L’identité, elle, est relative à notre singularité, à notre tout, à notre unicité. L’identité est donc unique, car nous sommes uniques.

    Pour que cette identité puisse être en bijection avec le monde digital, il faut :
    - qu’elle soit sans signification,
    - qu’elle soit générable mécaniquement,
    - qu’elle soit attribuable une seule fois dans l’espace et le temps.

    Ces propriétés sont les conditions simples, nécessaires et suffisantes pour l’unicité d’une identité. Dans le monde numérique, l’identité digitale en 2019 n’existe nulle par ailleurs qu’en Estonie, car nulle par ailleurs qu’en X-road, elle ne peut prétendre à une unicité universelle, garantie par l'état régalien. Partout ailleurs, ce que les spécialistes de la sécurité appelle « identité » n’est que le reflet contextuel d’un identifiant pour une application donnée, c'est-à-dire un artéfact technique qui à un moment donné s’impose à nous par un mot de passe. Nous disposons ainsi en moyenne de 40 à 60 mots de passe dans notre vie digitale « rêvée » d’aujourd’hui, chiffre qui croit avec le temps.

  • L'identité numérique vs Identifiants fonctionnels

    L'identité est un concept humain pour connaitre, organiser et identifier des êtres et des objets.
    L'identifiant est une réponse technique, qui devient une identité si et seulement si, il est forgé par une entité régalienne et qu'il répond aux caractéristiques suivantes :

    - un identifiant universel unique agnostique de sens,
    - un identifiant universel très long non superposable dans le temps,
    - une clé publique + une clé privée,
    - doit être géré, généré par notre gouvernement et non une puissance étrangère,
    - doit gérer l'authentification et la signature de document électronique,
    - des attributs analogiques vérifiable par un humain (photo, données pivots),
    - en respect des bonnes pratique de la norme européenne eIDAS.

    L'identité est singulière, les identifiants fonctionnels sont pluriels. Donc ce n'est pas la même chose. Notre numéro Amélie, Notre numéro d'impôt, Notre code bancaire sont des identifiants, pas des identités.

    FranceConnect n’est pas une identité numérique et ne simplifie pas en tant que tel les SI du service public. On peut même soutenir que FranceConnect retarde l’urgente nécessité d’une identité numérique forte pour tous les Français.