Interview We Demain

par Emmanuel PESENTI

Interview dans We Demain

L'association French-Road veut adapter le modèle de nation digitale, à la France, afin que chacun puisse disposer de services publics 100% numériques. A la clé 2 points de PIB et la simplification de tous nos usages personnalisés nécessitant une forte authentification.

Et si l’on pouvait payer ses impôts, renouveler son permis, se faire rembourser ses médicaments ou voter depuis l’étranger avec un identifiant unique ? Un rêve pour de nombreux citoyens français souventconfrontés à de longues et fastidieuses démarches administratives, une réalité pour les 1,4 million d’habitants de l’Estonie (voir We Demain n°17).
Dans ce petit pays balte, paperasserie et bureaucratie ne sont plus synonymes de temps perdu et de galère puisque ces notions ont tout simplement disparu. Une numérisation globale de l’État qui permet d’économiser jusqu’à 2 % de PIB par an, selon Urve Palo, la ministre estonienne de l’Entrepreneuriat et du numérique.
Mais ce concept de e-nation est-il transposable en France, pays 50 fois plus peuplé que l’Estonie ? « Absolument », répond Emmanuel Pesenti. Ingénieur informatique, développeur Java, directeur de projet architectures des systèmes d’information
(bref, il sait de quoi il parle)....

fermer

Contactez-nous